Nous n’avons jamais été aussi prêts

Ce jeudi 30 avril 2015, je passe comme chaque midi voir mon cachalot préféré. Au niveau mécanique, ça a bien avancé depuis la veille. Mais la première chose que je vois, c’est cet horrible radiateur. Pour économiser quelques sous, et surtout éviter de m’ennuyer, j’ai acheté, à Bordeaux, ce radiateur d’occasion qui m’avait été vendu « refait ». Non seulement il est moche, mais en plus il fuit…

Bref, il va falloir refaire celui de Willy de toute urgence.

IMG_2075

Le moteur tourne, l’hydraulique est branchée, tout va bien.

IMG_2076   IMG_2077

Pour mémoire, même si tout est peint en noir, j’ai bien basculé mon hydraulique en liquide vert (LHM) et non pas en rouge (LHS). La direction est posée et réglée.

IMG_2080   IMG_2078

Une fois posée sur ses roues et démarrée, elle se lève immédiatement. Aucune commune mesure avec mon ID qui a une petite pompe et qui met très longtemps à se lever.

IMG_2081   IMG_2082

Pour le pot d’échappement, il a fallu faire avec les moyens du bord. En effet, la ligne complète d’échappement est vendue sans silent-blocs et sans sangles. De plus, tout était pourri à l’origine, il était donc impossible de faire des photos au démontage. Je ne sais pas si c’est un montage d’origine, mais c’est beau et cela me semble efficace.

IMG_2085   IMG_2086

La ligne inox est presque trop belle. J’espère qu’elle reste silencieuse.

IMG_2088   IMG_2089

Tout est en place, les roues tournent, le moteur ronronne, l’hydraulique monte, je n’ai jamais été si près de mon tour de parking (ou de rocade, je ne sais pas encore).

IMG_2091   IMG_2092

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *